Une première rencontre constructive avec le nouveau Ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire

Toutes les actualités
Rencontre FNCuma - Ministre
Aux côtés de Trame et Réseau Civam, la FNCuma a rencontré le nouveau Ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire, Marc Fesneau.

Un discours ministériel qui veut davantage s'appuyer sur les collectifs

A l'ouverture de cette séquence de "prise de contact", le Ministre a exprimé le souhait d'un dialogue continue avec nos réseaux, considérant que les collectifs d'agriculteurs sont des acteurs essentiels dans les grandes transitions souhaitées par le Gouvernement.

A plusieurs reprises, le Ministre a rappelé qu'il n'y avait pas de grandes révolutions agricoles sans collectif. La planification prévue par le Gouvernement devra intégrer cette dimension. Il souhaite également que son mandat mette en avant davantage tous les processus inclusifs, indiquant qu'il fallait avoir une attention particulière pour les installations plus atypiques. Selon lui, seules les démarches collectives permettent d'embarquer tout le monde. Il a conclu son intervention en indiquant vouloir valoriser les expériences qui réussissent et qu'il serait particulièrement sensible à tout ce que nous expérimentons dans notre réseau.

Un rendez-vous de travail spécifique avec la FNCuma est prévu après les législatives.

La reprise d'un dialogue régulier et de qualité avec le Ministre ne peut qu'être saluée.
 

Les revendications portées par la FNCuma

Cette première réunion de présentation de notre réseau a été l'occasion de porter plusieurs enjeux clés à court et moyen terme :
  • Mise en place d'une politique de mécanisation responsable de l'agriculture sur la base des propositions du Livre Blanc,
  • Soutien et ouverture accrue de l'objet des Cuma sur les activités de production d'énergie notamment sur le photovoltaïque,
  • Ouverture du dispositif TO-DE aux groupements d'employeurs Cuma et contribution des Cuma sur le volet renouvellement des générations,
  • Plusieurs points d'alerte complémentaires ont également été formulés notamment sur la PAC et l'ouverture trop large des bénéficiaires sur les investissements.
Tous nos sujets n'ont pas pu être abordés, ils le seront dans un deuxième temps lors de la réunion de travail spécifique dédiée aux Cuma. Le Ministre a indiqué qu'il prenait la demande d'élargissement du TO-DE, à négocier avec Bercy. Sur le volet renouvellement des générations, il nous a annoncé un projet de loi à venir où la valorisation des collectifs aurait toute sa place. Un projet de loi est également annoncé sur le volet énergie visant la simplification des systèmes de portage, où le soutien au développement de projets en Cuma pourrait être ajouté. Enfin, sur la PAC et le bouclage du Plan Stratégique National (PSN), le Ministre a pris notre point d'alerte et a souhaité que nous transmettions une contribution. A noter que la nouvelle version de ce PSN sera bouclée d'ici 10 jours. 

La FNCuma suivra avec attention l'avancée de ces échanges.
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Voilà le contenu du programme MécaSol 2022 qui se tiendra cette année en Vendée

Lire la suite de l'article

Nouvellement élu, le Président Matthieu Goehry a clôturé le Congrès de la FNCuma par son discours d'orientation.

Lire la suite de l'article

Pour cette 2ème édition des trophées Cuma, 4 Cuma ont été récompensées pour leur initiative d'installation et de renouvellement des générations.

Lire la suite de l'article