Territoire

MécaElevage

Pour répondre au plus près aux interrogations des professionnels et aux questions actuelles des éleveurs, le réseau cuma Ouest organise de façon régulière des MécaEvénement. Le prochain MécaElevage se déroulera le jeudi 14 juin 2018 dans les Pays de Loire, dans la commune de la Séguinière à côté de Chôlet (49 - Maine et Loire). Nous sommes heureux de vous proposer un salon dynamique et convivial autour de nombreux échanges participatifs, le MécaElevage affirme son rôle fédérateur au sein du réseau

Grilles des salaires minimum 2018

Chaque année, la grille collective des salaires minimum agricole est revue lors des commissions mixtes.
La Fédération représentée aux commissions mixtes Gabriel MOINE en Charente et Philippe CIMETIERE en Charente-Maritime, sont les administrateurs de la Fédération en charge de ce dossier. Ils siègent aux commissions mixtes sur les questions d'emploi agricole. C'est grilles vous permettent d'ajuster la rémunération de vos salariés Cuma à partir de la commission mixtes agricole. Attention, il existe une grille en Charente et une autre en Charente-maritime. Au sein de la fédé...

ALSACE : La CUMA des prés verts s’engage en faveur de la lutte contre le cancer !

Allier l’activité d’enrubannage et soutenir la lutte contre le cancer est aujourd’hui possible : c’est le choix qui a été fait par cette CUMA à l’esprit résolument solidaire.
Comment s’y prendre : accepter de payer un peu plus cher le film d’enrubannage dont une part du prix d’achat est reversée en 2018 à la fondation ARC. Trois couleurs sont disponibles : le bleu pour financer la lutte contre le cancer de la prostate, le rose pour le cancer du sein et le jaune dédié au cancer de l’enfant. Le partage du don se fait entre le fabricant, le distributeur et l’agriculteur faisant l’acquisition des films du groupe Trioplast. Si les qualités du film restent identiques quelle que soit la couleur, il...

TRANSMISSION DES EXPLOITATIONS : CHASSER LES IDÉES REÇUES

Jean Paul et Sylvaine Charuel sont agriculteurs en retraite près de Saint Dizier. Pendant leur activité ils étaient également adhérents de la CUMA de l’Avenir. Portrait d’une femme passionnée par les vaches laitières et par l’agriculture, qui a su gérer la transmission de son exploitation avec pragmatisme et philosophie.
Nom : CHARUEL Prénom : Sylvaine Signe particulier : Agricultrice à la retraite dans la Haute MARNE et maman d’Hubert Charuel, le réalisateur du film « Petit Paysan » qui a obtenu trois Césars dont celui du meilleur premier film. HH : Que pensez-vous du parcours de votre fils Hubert qui a décroché 3 césars avec son film ? Sylvaine explique, « C’est de ma faute s’il a fait ce film car quand Hubert avait 7 ans en pleine période de vache folle, nous ne savions pas ce qu’était cette...

MARNE : LES ADHERENTS DE CUMA ONT DES IDESS !

Connaissez-vous les boulettes de Bussy ?
Jean Luc GALICHET est président de la Cuma des TUMULUS à Bussy le Château. Il est aussi l’unique producteur des boulettes de Bussy qui sont des navets largement cultivés en Champagne au 18 eme siècle. Après de nombreux essais variétaux au champ pour retrouver les caractéristiques gustatives des boulettes de Bussy, Jean Luc GALICHET arrive aujourd’hui à commercialiser sa production à Rungis pour ensuite alimenter les plus grandes tables comme le restaurant les berceaux à Epernay ou encore l’auberge de...

MARNE : LES ADHERENTS DE CUMA ONT DES IDESS !

Un producteur de betteraves et de bières en CUMA
Jean Bernard GUYOT est adhérent de la Cuma de SOMMEPY-TAHURE dans la Marne pour l’activité d’arrachage de betteraves mais il est aussi producteur de bière bio ! Et pas n’importe laquelle :  la bière Valmy. Grâce aux efforts de réduction d’émission de carbone qui ont été mis en place par la brasserie d’Orgemont qui la produit, la bière Valmy a pu être sélectionnée en 2015 pour être la seule bière bio de la COP 21. Chapeau ! De Guillaume SAINT ELLIER

Ensilage de maïs : les clefs pour réussir

Réussir son ensilage de maïs est important pour les exploitations compte tenu des montants investis (semences, mécanisation…).
Une journée de chantier d’ensilage  =  une année d’utilisation ! De plus, plusieurs paramètres ont évolué ces dernières années : les variétés, l’organisation des chantiers impactée par l’agrandissement des exploitations, l’augmentation des surfaces récoltées et du débit des machines. Les ensileuses ont elles aussi évolué avec l’arrivée de l’ensilage brins longs notamment. Les experts de Seenergi et du réseau cuma organisent un forum technique qui vous donnera les clefs pour réussir votre ensilage de maïs. Comment bien organiser son chantier ?...

INTERCUMA TRI ET TRAITEMENT

.
Un pari organisationnel et financier gagné Début 2017, la Cuma de Monestiés lance l’idée de mettre en place une unité de triage et de traitement des semences mobiles en Cuma dans un objectif affiché de diminuer les coûts pour l’agriculteur et de maîtriser la qualité. Un tel projet ne peut s’envisager qu’à plusieurs Cuma pour atteindre un volume suffisamment important pour que l’activité proposée soit viable. En juillet 2017, l’activité est mise...

UNE FAF : en CUMA ? Pourquoi pas ?

C’est en 2015 que la Cuma de Valdériès lance la première réflexion sur le département. L’autonomie alimentaire, la traçabilité et la maîtrise des coûts motivent une dizaine d’agriculteurs à investir dans une Fabrique d'Aliment à la Ferme (FAF) mobile. A ce moment-là, il n’existe qu’un matériel fiable équipé d’un broyeur et d’un mélangeur à vis mais il ne répond pas aux besoins exprimés. Le produit est trop moulu alors que les agriculteurs, en bovins viande veau d’Aveyron et du Ségala pour la plupart, recherchent un grain aplati sans éléments fins pour un meilleur confort de consommation. Par manque de volume le projet n‘a pas abouti.
Aujourd’hui, de nouveaux matériels existent. Les Ets Aujard, principal acteur dans ce type de matériel, importe des broyeurs mélangeur à vis H and S. Les remarques des agriculteurs sur la qualité de travail de ces matériels amènent les Ets Aujard à concevoir un aplatisseur mélangeur à pâles, mieux adapté à la fabrication d’aliment pour bovins que le broyeur mélangeur H and S et le présente  dans le cadre d’une tournée de démonstration. La...

Salon aux champs 2019 : première réunion locale

Environ 30 personnes représentant les Cuma locales, les coopératives, le conseil départemental… se sont réunies à Broons commune proche du site du futur salon au champs 2019 pour échanger sur les différentes étapes qui vont jalonner l’organisation du salon.
Le premier rendez-vous important est l’organisation de la journée de lancement en Novembre 2018 avec la mise en place des premiers ateliers qui travailleront sur les thématiques fortes définies par le comité d’organisation. Quelques idées ont été suggérées lors de cette rencontre, elles seront soumises à l’organisation. Le département se mobilise pour que cet évènement soit une réussite. Le challenge est important, le salon de Plessala avait laissé une très bonne image. Vincent LAIZE  

Pages

S'abonner à Territoire
Horsch Partenaire des cuma