"Pour une mécanisation responsable de l'agriculture"

Toutes les actualités
"Pour une mécanisation responsable de l'agriculture"
Tribune de Luc Vermeulen dans le journal L'Humanité 21/10/2021

Pour une mécanisation responsable de l’agriculture

Alors que les sujets agricoles sont au cœur du débat public et que le Gouvernement présente France 2030, il reste une thématique encore bien discrète : la mécanisation. La viabilité économique des projets et exploitations agricoles, la contribution à une économie décarbonée, l’innovation technologique au service des pratiques agroécologiques, sont pourtant intimement liées à la machine. Et si la mécanisation devenait plus responsable?

Le plan de relance a fortement soutenu les agro-équipements en lien notamment avec la transition agro-écologique. Dans la suite du rapport du CGAAER qui appelle un prolongement, parler de mécanisation responsable passe par des soutiens publics accrus et plus durables aux agroéquipements climato-compatibles. La machine est un levier important d’innovation au service des défis environnementaux de l’agriculture. Comme le note le CGAAER, les innovations en cours de déploiement requièrent une réelle montée en compétences, de leur conception à leur utilisation, en passant par leur maintenance. La mécanisation responsable c’est une mécanisation qui intégrera les aspects technologiques, économiques, sociaux et environnementaux.

La propriété individuelle des équipements reste la norme.  Elle réduit l’agilité et la capacité à investir dans les transitions, et à transmettre l’entreprise, notamment à des candidats hors cadre familial. Le suréquipement des exploitations agricoles leur fait perdre en compétitivité et impacte leur endettement. Les charges de mécanisation pèsent jusqu’à 30% des charges totales. L’orientation des politiques publiques se porte aujourd’hui trop souvent sur des investissements individuels. L’impact ne s’arrête pas là, puisque c’est le bilan carbone global de l’agriculture qui se dégrade en soutenant une consommation individuelle soutenue de machines agricoles à l’heure où l’on parle d’économie de partage. La mécanisation responsable c’est une mécanisation collective.

La nouvelle révolution agricole annoncée avec France 2030 doit être corrélée avec la finalité agroécologique. La mécanisation responsable de l’agriculture, appelle un choix politique d’efficience, un engagement de filière, et un conseil technique de qualité aux agriculteurs. On commence quand?  

Lien vers la tribune en ligne (nous reproduisons l'intégralité de la tribune ci-dessus)

Luc Vermeulen
Président

Fédération National des Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole

Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

A l'approche des élections présidentielles et législatives, le Réseau Cuma lance une démarche participative de consultation pour penser ensemble le rôle des Cuma pour l'agriculture et les ag

Lire la suite de l'article

Dans le cadre du grand rendez-vous des Cuma les 21 et 22 septembre, le Réseau Cuma organise un temps d’échange le 21 septembre de 14h à 18h et de valorisation des actions des Cuma, ouvert largement au

Lire la suite de l'article

A l'occasion des régionales 2021 et dans la perspective du dialogue avec les nouveaux exécutifs régionaux qui seront élus, le réseau Cuma diffuse un plaidoyer pour des politiques régionales en fa

Lire la suite de l'article