Le réseau Cuma s'engage pour réduire les phyto !

Toutes les actualités
tracteur phyto
Depuis 2021, l'agroécologie est devenue un fil rouge des actions portées par le réseau Cuma, les collectifs étant des leviers pour accélérer les transitions agricoles. Cela se matérialise par les engagements du réseau mais aussi les projets qu'il porte et décroche. Zoom sur ceux destinés à réduire l'usage des phytos pour lesquels le réseau est lauréat.
Après l’obtention du projet Aliage sur la recherche d’alternatives à l’usage d’herbicides à base de glyphosate en 2021, c’est aujourd’hui le projet OPTIMATAE (Pour l’OPTImisation du MATériel au service de l’Agro-Ecologie : le désherbage mécanique - Phase 1*) qui est lauréat de l’appel à projets national Écophyto 2021 - 2022.

Une nouvelle reconnaissance  pour le réseau et les Cuma sur le terrain du moindre usage et impact des produits phytopharmaceutiques !

Positionné dans le plan Ecophyto II+ sur l’action “Renforcer la place des agroéquipements de nouvelle génération et des outils d’aide à la décision”, le projet OPTIMATAE part du postulat que les agroéquipements sont un levier majeur pour réduire l'utilisation des herbicides. Les Cuma disposent d'un parc conséquent de matériels d’implantation et d’entretien mécanique des cultures. Or, nous constatons des déficiences en matière de réglage et d’entretien conduisant à des échecs de gestion d'adventices. Ce projet vise à optimiser l’usage des outils de désherbage mécanique, en agissant sur les dimensions diagnostic matériel, mobilisation des ressources et compétences des accompagnateurs et utilisateurs.

L’enjeu d’OPTIMATAE est de massifier l'adoption des pratiques et connaissances en faveur de la réduction des herbicides par un accompagnement de proximité, en ciblant l’action sur les matériels récemment acquis et/ou sous exploités.

Si ALIAGE est un projet de recherche appliquée, 2IDCUMA un pont vers la recherche statistique pour prouver l’impact des Cuma, le projet OPTIMATAE est quant à lui un projet de terrain. C’est une nouvelle preuve de la large capacité d’action du réseau Cuma sur la réduction de l’usage des produits phytopharmaceutiques !

Ces projets seront autant de démonstrations probantes des actions des Cuma, dans un contexte où il faut prouver son impact. Ils pourront être valorisés auprès des pouvoirs publics au national et dans chaque région.

Le projet OPTIMATAE est coordonné par la FNCUMA, avec l’appui du réseau : FR Occitanie, FR Nouvelle Aquitaine, FR Auvergne Rhône-Alpes, FR Ouest, FR Hauts-de-France, FR Grand Est, FR Centre Val de Loire, FR Bourgogne Franche-Comté ainsi que de l’IFV, Arvalis - Institut du Végétal, le GERDAL et l’ESA d’Angers.
* La phase 1 du projet qui a été acceptée par le financeur comprend globalement la production de diagnostics des matériels, l’identification et la production de ressources et de compétences. Cet appel à projets a suscité un grand nombre de candidatures et, au regard de l'enveloppe budgétaire limitée, cela a conduit à une sélection importante. La phase 2 d’OPTIMATAE, qui sera donc à redéposer dans un second temps, comprend la phase de déploiement massif des diagnostics et la montée en puissance du dispositif.
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

Clap de fin pour la Biennale Agroéquipement 2022, organisée par l'APCA et la FNCuma. Cette formation attendue des deux réseaux a réuni près de 40 participants à proximité de Poitiers.

Lire la suite de l'article

A l’issue du programme ECLAT (2019-2022) “Expérimenter avec des collectifs locaux une agroécologie territoriale” la FNCUMA et ses partenaires TRAME | RÉSEAU CIVAM | FRCIVAM PAYS DE LA LOIRE | UNCPIE o

Lire la suite de l'article

C’est sous le signe de la coopération que la Caravane continue son itinéraire, avec la journée à la Biolle (73) reportée au 12 octobre, et la journée à Volvent (26) reportée à l’année prochaine, à cau

Lire la suite de l'article