Coopérations de proximité entre agriculteurs : leviers pour la transition agroécologique ?

VLucas
Dans le cadre du projet CAP VERT, la FNCuma accueille depuis 2014 une thèse en sociologie conduite par Véronique LUCAS, sur la reconfiguration des modalités de coopération de proximité entre agriculteurs en Cuma dans les changements de pratiques liés à la transition agroécologique.


Conduite en partenariat avec l’INRA-SAD de Montpellier (UMR Innovation), Cette thèse sera soutenue au premier semestre 2018. Premiers résultats.





>> Sur quelles expériences s’appuient les travaux de thèse ?

Cette thèse s’appuie sur l’analyse approfondie de six groupes d’agriculteurs en Cuma, engagés dans des évolutions de pratiques autour du non-labour, du développement de cultures intermédiaires et/ou de légumineuses dans les assolements.
Fiches descriptives à télécharger :
Cuma Luzerne de Bresse Lescheroux (Ain)
Cuma de Pel-et-Der (Aube)
InterCuma de Charnizay (Indre-et-Loire) 
Cuma de la Brutz (Loire-Atlantique)
Cuma Elgarrekin (Pyrénées-Atlantiques)
Cuma de Couffouleux (Tarn)

 >> Quels sont les premiers enseignements à en retirer ?

La thèse sera soutenue au premier semestre 2018 ; les analyses sont donc toujours en cours. Néanmoins, au fur et à mesure des travaux, la FNCUMA et les partenaires du projet CAP VERT retiennent à ce stade deux idées forces :
Dans le discours des agriculteurs, c’est la quête d’autonomie qui apparaît comme le véritable moteur des changements de pratiques. Ainsi, certains agriculteurs s’engagent dans des changements de pratiques pouvant être qualifiées d’agroécologiques… sans se revendiquer de l’agroécologie ! Comme s’il existait une « agroécologie silencieuse ».
Entraide, copropriété, Cuma, partages d’expériences, échanges de matières, ... : les agriculteurs s’appuient sur une diversité de coopérations et de groupes pour avancer dans leur changement de pratiques et de système. La coopération de proximité entre agriculteurs – à la fois formelle ET informelle - est ainsi un levier majeur pour le changement de pratiques. Par conséquent, comprendre les modifications de pratiques des agriculteurs vers l’agroécologie suppose de comprendre leurs organisations collectives, leurs interactions : les pratiques dites agroécologiques ne peuvent s’appréhender par de seules approches techniques. 

>> Aller plus loin : télécharger la fiche de synthèse n°1

>> Comment accéder au contenu des différents travaux ?

Sur cette page web, nous mettrons en ligne l’ensemble des publications, articles et interviews qui relatent les travaux conduits dans le cadre de cette thèse.

Publications scientifiques

  • Bailly M., Pignal A., Thomas F., Vaquié P., Lucas V., Gasselin P., 2016. Comprendre le renouvellement des modalités de coopération de proximité entre agriculteurs, 12-19 in : Les cahiers du développement coopératif, n°1. En ligne
  • Lucas V., Gasselin P., Thomas F. & Vaquié P.-F., 2014. Coopération agricole de production : quand l'activité agricole se distribue entre exploitation et action collective de proximité in Gasselin P., Choisis J.-P., Petit S., Purseigle F. & Zasser S. (Ed.), L’agriculture en famille : travailler, réinventer, transmettre. Les Ulis (France): EDP Sciences. pp. 201-222. En ligne
  • Lucas V., Gasselin P. & Van der Ploeg J. D., 2016. Increasing searches for autonomy among French farmers: a starting point for agroecology? in IFSA (Ed.), 12th European IFSA Symposium. Harper Adams University (UK), 12 - 15 July 2016, 13 p. En ligne
  • Lucas V. & Gasselin P., 2016. L'autonomisation d'éleveurs en Cuma : entre pragmatisme économique, activation de processus écologiques et perte de confiance in SFER (Ed.), Libéralisation des Marchés Laitiers : Évolution des politiques publiques, conséquences et adaptations des acteurs économiques. 9-10 juin 2016 - VetAgro Sup, Campus agronomique de Clermont-Ferrand, 22 p. En ligne
  • Lucas V. & Gasselin P., 2015. Rendre visibles les arrangements collectifs entre agriculteurs. Communication Rencontres nationales du Travail en Élevage, Dijon – Véronique Lucas (novembre 2015). Communication en ligne et diaporama    
 Autres valorisations Articles de presse Contacts FNCUMA
Anne Claire PIGNAL – Cheffe de projet CAP VERT : anne-claire.pignal@cuma.fr
Véronique LUCAS – Doctorante en sociologie FNCuma / Inra (UMR Innovation) : veronique.lucas@cuma.fr

 Cap Vert : comprendre et accompagner la transition agroecologique en collectif

Partenaires