Les chiffres clés des Cuma 2023 sont arrivés

Toutes les actualités
Chiffres clés 2023
La FNCuma publie tous les deux ans les chiffres clés des Cuma. Issus des datas du réseau Cuma alimentées par les logiciels utilisés par plus de 90 % des Cuma, ils montrent toute la dynamique de ces coopératives dans le paysage agricole français. Deux faits majeurs marquent cette édition : le développement du désherbage mécanique et celui de l’emploi

Le désherbage mécanique en forte hausse

Si les activités phares des Cuma restent la récolte (80 % des Cuma), le transport et la manutention, et le travail du sol, les Cuma investissent de plus en plus dans des matériels en lien avec des pratiques environnementales vertueuses : 34 % des Cuma proposent au moins un matériel de désherbage mécanique ou alternatif représentant au total 5 250 matériels. Avec 36 % de Cuma supplémentaires équipées, cela montre l’importance du collectif dans la réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires et la mise en place de nouvelles pratiques. A noter également que 13 % des Cuma proposent des matériels de semis direct, soit une hausse d’un tiers.

CC 23 img1

Des emplois en hausse

On note un fort développement de l’emploi salarié en Cuma, principalement en CDI, avec 5 500 emplois40 % de ces salariés ont moins de 30 ans. D’autre part, plus de 10 % des Cuma employeuses forment au moins un apprenti.

 

Un maillage de 10 000 coopératives de proximité

On dénombre 10 057 Cuma en France. Ces Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole permettent aux agriculteurs de mutualiser des moyens (machines, main-d’œuvre, hangars, ateliers...) nécessaires à leur activité. Elles permettent à leurs adhérents de réduire les coûts de mécanisation, d’accéder aux nouvelles technologies et d’optimiser les chantiers. Elles sont aussi un lieu d’échanges d’expériences et de diffusion de nouvelles pratiques, de formation permanente, de développement local et de solidarité.

Ces coopératives de proximité regroupent 195 000 adhérents, ce qui représente près de la moitié des exploitations agricoles françaises, jusqu’à 75 % dans certaines régions. Alors que le nombre d’agriculteurs ne cesse de diminuer, le nombre d’adhérents de Cuma se maintient. Les Cuma comptent en moyenne 23 adhérents, avec une grande diversité : du groupe restreint de quatre exploitations à des Cuma départementales de plus de 100 adhérents.

 

Un chiffre d’affaires en hausse de 4,03 %

Le chiffre d’affaires annuel total des Cuma est de 670 millions d’euros. Il a augmenté de +4,03 % depuis 2 ans. Somme de toutes les factures adressées aux adhérents, il est le révélateur de l’activité des Cuma. Le chiffre d’affaires moyen par Cuma est de 66 500 euros20 % des Cuma ont un chiffre d’affaires inférieur à 15 000 euros et plus de 44 % ont un chiffre d’affaires supérieur à 50 000 euros, une proportion en augmentation régulière.

 

Une hausse de 15 % du montant moyen investi

Les montants investis chaque année par les Cuma dépassent désormais les 520 millions d’euros, avec un investissement moyen d’environ 92 000 euros par Cuma ayant investi. Pour partie portée par la hausse des prix, cette dynamique est aussi le reflet du nombre de matériels achetés, en hausse, particulièrement pour la récolte (+ 20 %).

Ces investissements sont financés par emprunts avec 407 millions d’euros empruntés.

 

CC 23 img 2
 
Chiffres clés 2023



Télécharger le document complet

Télécharger le document de synthèse

Voir le film
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

La Fédération Nationale des Cuma (FNCuma), au nom des groupes d’agriculteurs qu’elle représente, s’associe à la saturation générale face à des charges et normes toujours plus lourdes.

Lire la suite de l'article

Vous trouvez notre site internet moche ? Pas vraiment au goût du jour ? Incomplet ? On est d'accord avec vous.

Lire la suite de l'article

La campagne de communication du réseau sur les idées reçues en #Cuma vient d'être primée lors du Prix Coop com, dans la catégorie communication institutionnelle.

Lire la suite de l'article