Les Cuma ont 60 ans

Cultivons ensemble notre avenir

Photo boeufs-hommes

Le 22 novembre 1945, La Fédération Nationale des Cuma est constituée par une Assemblée Générale constitutive créée le 30 décembre 1945.
Les premières structures coopératives avaient été créées d’abord autour de l’approvisionnement et la vente des produits puis autour du labour même si les habitudes individualistes restent marquées. C'est Jacques Tanguy Prigent qui propose la création de coopératives d’utilisation de matériel agricole. L'arrivée des premiers tracteurs importés par le plan Marshall coïncide avec cette forme coopérative qui rend tout de suite accessible la mécanisation à un groupe d’exploitations composé de sept membres. Les organisations nationales naissantes et le mouvement de la Jeunesse agricole catholique vont encourager la mise en place des Cuma perçues comme une forme de résistance face aux contraintes de la modernité. C’est un paradoxe car très vite les assemblées de Cuma vont apparaître innovantes. Elles posent déjà des principes de fonctionnement démocratique, égalitaires, inaliénable. Les Cuma participent largement au développement de l’agriculture française en contribuant à l’amélioration des conditions de travail des agriculteurs et en facilitant l’acquisition de matériels de plus en plus performants. A un rythme irrégulier, les Cuma et son organisation se développent. 12 000 Cuma sont recensées en 1965. Les constitutions avec quatre personnes sont autorisées. Les Cuma deviennent la solution pour sauvegarder les petites exploitations familiales tout en ayant un rôle d’éducation et de vulgarisation professionnelle. L’agriculture de groupe, dont les Cuma vont permettre aux agriculteurs de s’adapter aux nouvelles techniques de production agricoles mais aussi à la gestion, la comptabilité des exploitations. A partir du matériel mis à la disposition des adhérents, il s’ensuit une série de démarches innovantes.

les années 70, 80,....

Retour

 

Partenaires