Travail – emploi

La prime PEPA exonérée jusqu’au 31/12/2020

Instaurée durant la Covid, la Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat (PEPA) pouvait être versée jusqu’au 30 juin 2020. Dans un premier temps, la date butoir a été repoussée au 31 août puis jusqu’au 31 décembre 2020 (Loi de finances du 30/07).
Pour mettre en place la PEPA : décision unilatérale de l’employeur – DUE (ou par accord d’entreprise mais peu de Cuma possède un accord). Un modèle est disponible sur simple demande au service paye : servicepaye_ucpdl@cuma.fr Pour les Cuma qui ont déjà versé une prime avant le 31/08, elles peuvent verser un complément dans les limites ci-dessous. Salariés bénéficiaires : les salariés présents au moment du versement ou au moment de la signature de la DUE. Modulation du montant : selon plusieurs critères : la rémunération, la classification, la durée de présence...

Heures supplémentaires : toujours exonérées de cotisations salariales et défiscalisées sur 2020

Depuis le 1er janvier 2019, les rémunérations versées dans le cadre des heures supplémentaires et des heures complémentaires des salariés à temps partiel, bénéficient d’une réduction des cotisations salariales d’origine légale.
Le taux de réduction des cotisations salariales est fixé à 11.31 %. Il n’y a en revanche aucune exonération de cotisations patronales (mais rappelons qu’elles existent sous d’autres formes). Ces rémunérations ouvrent également droit à une exonération d'impôt sur le revenu. Son montant est limité à 5 000 € nets par an (ou 5 358 € bruts). Les sommes supérieures à ce plafond issues des heures supplémentaires ou complémentaires sont imposables. La loi sur l’état d’urgence sanitaire a fixé la limite à 7 500 € net sur la période du 16 mars au 10 juillet 2020 inclus. Mais attention, hors...

Aide à l'embauche des jeunes

2 mesures qui peuvent intéresser les Cuma et GE employeurs
- Une compensation de charge de 4 000 euros pour un recrutement entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021. L'aide s'appliquera aux embauches de jeunes de moins de 26 ans, en CDI ou CDD d'au moins trois mois avec une rémunération inférieure ou égale à deux Smic. - Une aide exceptionnelle de 5000 euros pour recruter un alternant de moins de 18 ans (en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation) ou de 8000 euros pour recruter un alternant de plus de 18 ans. Le contrat doit être signé entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. Contact : E.Deswarte - H.Roca : 05.49.94.13.35

La main d’œuvre dans les exploitations agricoles en Normandie

Etre employeur, ça se travaille ! Etre attractif, pour embaucher ! Réorganiser pour alléger son travail !
La Fédération des cuma est partenaire de la journée " la main d’œuvre dans les exploitations agricoles" organisée par le GVA de Sartilly et le CRDA de la Baie .  jeudi 3 décembre de 10h30 à 17h  Lieu : Salle des fêtes de Sartilly (50) Matinée • Café d’accueil à 10h30 • Emplois agricoles : Etat des lieux  Nadège GAUTIER (Animatrice Terre de métiers) • Services de sécurisation et de complément de main d’œuvre Stéphanie LEBRANCHU (Animatrice Service remplacement) • Délégation du travail et complément de main d’œuvre de proximité Nathalie PIGNEROL (...

Un coup de pouce pour l’embauche de jeunes

C'est le moment d'embaucher les jeunes !
Les nouvelles aides accessibles aussi pour les cuma employeuses :  Aides pour l’emploi de jeunes de moins de 26 ans 4000 € maxi sur un an pour toute embauche de jeunes en CDI ou CDD d’au moins 3 mois entre le 1er Août et le 31 Janvier 2021 (aide proratisée en fonction du temps de travail et la durée effective du contrat de travail). Demandez à adresser à ASP (Agence de service de paiement) Aides pour l’emploi d’alternants Apprentissage : aide de 5000€ (moins 18 ans) et 8000€ (au moins 18 ans)   la 1ère année pour tous contrats conclus entre le 1/07/2020 et le 28/02/...

DEFI Emploi par OCAPIAT :

Une aide financière pour intégrer et former un nouveau salarié débutant dans la CUMA ou le GE
1 - Qui peut en bénéficier ? Toutes les entreprises de moins de 11 salariés. 2 - Pourquoi ce dispositif ? Favoriser l’embauche de salarié pour les petites entreprises Aide financière de 1 800.00 €uros correspondante au temps passé pour former le nouveau salarié. 3 - Conditions : Embaucher un salarié en CDI ou CDD de plus de 6 mois Au moins 75 % de temps de travail Mise en œuvre de la demande d’aide dans le mois qui suit l’embauche.

# 1 jeune – 1 solution :

Depuis le 1er août dernier et jusqu’au 31 janvier 2021, le Gouvernement a mis en place une aide d’un montant pouvant s’élever jusqu’à 4 000.00 €uros pour les employeurs embauchant un jeune de moins de 26 ans.
1 - Qui peut en bénéficier ? Toutes les entreprises et toutes les associations, sans limite de taille, peuvent bénéficier de l’aide, à l’exception des établissements publics administratifs, des établissements publics industriels et commerciaux et des sociétés d’économie mixte. Les particuliers employeurs ne sont pas éligibles. 2 - Conditions à remplir : Embaucher entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021 un jeune de moins de 26 ans. Embaucher cette personne en CDI ou en CDD d’au moins 3 mois. Sa rémunération doit être inférieure ou égale à deux fois le montant du...

Formation en Alternance / Rentrée 2020 :

Le 4 juin dernier, le Gouvernement a annoncé des mesures phares afin de booster l’insertion des jeunes par la voie de l’apprentissage. Courant d’été, cette mesure a été étendue aux contrats de professionnalisation.
Aides annoncées : 8 000.00 € pour l’embauche d’un jeune majeur et 5 000.00 € pour un mineur. Jusqu’alors cette aide, à l’embauche d’apprenti d’un montant de 4 000.00 €, était réservée aux entreprises de moins de 250 salariés et pour des diplômes au niveau inférieur ou égal au bac. Le dispositif 2020 prévu est élargi aux entreprises de plus de 250 salariés, sous certaines conditions et pour des diplômes jusqu'au niveau master.  Un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation sont des contrats signés entre un employeur, un centre de formation et...

Embauche de salariés étrangers / détachés

La situation sanitaire exceptionnelle que vit la France provoque un renforcement général des contrôles. La MSA a élaboré 3 fiches relatives au recours à la main d'oeuvre étrangère afin de rappeler les obligations employeurs qui en découlent.
Ces 3 fiches sont à consulter si vous êtes concernés par une des situations.  

Mesures contre la propagation du virus de la Covid-19

Même si nous n'en sommes pas à la situation de mi-mars, les employeurs se doivent de mettre en place certaines mesures afin de limiter la propagation du coronavirus.
A noter sur vos exploitations, CUMA et Groupements d'Employeurs, qu'un salarié soit présent et/ou que le matériel soit partagé :  - constituer un stock de stratégique d'équipements de protection individuelle, comme des masques ou gel/solution  hydroalcoolique (prvilégier les masques en tissu lavables, qui ont l'avantage de ne pas se périmer) Attention : le gel ou la solution hydroalcoolique désinfectent mais ne nettoient pas! Il est primordial d'avoir à porté de main un bidon d...

Pages

S'abonner à Travail – emploi