PAC post 2020 : nous misons sur le collectif

Toutes les actualités
image
La PAC n’apporte plus de réponse satisfaisante aux besoins des agriculteurs. Nous devons recréer une vision pour répondre aux enjeux actuels de changement climatique, de lutte contre l’érosion, de préservation de la biodiversité, de souveraineté alimentaire.

Trame, la FNCuma et Réseau Civam soutiennent donc une véritable transition des modèles agricoles s’inscrivant dans des dynamiques plurielles portées par des collectifs locaux d’agriculteurs et de ruraux.

Plus de la moitié des agriculteurs français est impliquée dans des groupes organisés qui jouent un rôle décisif dans les réponses aux demandes sociétales et dans l’évolution des modèles agricoles, au service de la triple performance économique, sociale et environnementale. Pour la future PAC, les réponses aux enjeux de souveraineté alimentaire, de renouvellement de générations et de transition agro-écologique passent donc par l’agriculture de groupe.

Rééquilibrage entre les deux piliers, plafonnement des aides à l’actif, mise en œuvre de contrat de transition agro-écologique et alimentaire de territoire font partie des mesures proposés ensemble par Trame, la FNCuma et Réseau Civam. 

 

Découvrez en vidéo les principales idées proposées.

 


 

Interview de Christophe Perraud,


 
Pourquoi les collectifs sont légitimes de parler de la PAC



 
Toutes les actualités

D'autres articles sur le même thème

La délégation cuma de retour de Bruxelles : des infos denses, des négociations à poursuivre

Lire la suite de l'article

Participez au débat public sur la PAC

Lire la suite de l'article

L'élaboration de la prochaine PAC va rentrer en 2020 dans une phase active. Une plus grande autonomie est laissée à chaque Etat membre de l'UE, qui doit rédiger un Plan Stratégique National.

Lire la suite de l'article